woman, face, head-882568.jpg

Pourquoi faire un site internet en 2022 ?

Sur l’intérêt d’avoir un site Internet professionnel, accessible publiquement, référençable, évolutif, la réponse pour moi est 100 fois oui. À partir de 350 € ou 30 € par mois, selon les cas, vous vous assurez de pouvoir montrer ce que vous voulez, quand vous le désirez, à vos clients et surtout vos prospects ; ce qui est impossible à faire avec Facebook ou Instagram ou avec des sites préfabriqués, souvent gratuits, qui sont majoritairement inexploitables.

Oui, impossible avec les réseaux sociaux, parce qu’avec Facebook/Instagram ou TikTok, il n’y a pas d’inertie. C’est l’éphémère qui prime. Si vous faites un super article sur la détox dans FB, il disparaît en 1 heure ; et sur Instagram, vous ne pourrez pas publier un long texte ni ajouter des liens, car ces plateformes ne sont pas faites pour cela. Les réseaux sociaux ou TikTok ont leurs atouts et leur utilité bien sûr, mais leur principe est incompatible avec la rédaction d’un dossier complet et ne sont pas référençables bien entendu.

Sur un site Internet professionnel, votre article ou dossier complet peut être retrouvé par Google sur une recherche locale ou nationale pendant des années, vous pouvez même le sponsoriser et ça, c’est une bonne idée. Moi-même, j’ai créé un blog sur ce site d’entreprise, pour publier en parallèle des réseaux sociaux, des informations RGPD, car les clients ne retrouvent pas les archives RGPD publiées sur Facebook ou LinkedIn, même avec des outils de visualisation des posts Facebook ; c’est bien pour les dernières actualités, mais ce n’est pas ciblé par thème ou mots-clés.

la situation économique et sociétale pour 2022-2023

Je partage ici mon analyse de la situation économique et sociétale pour 2022-2023, pour vous aider à faire votre opinion sur l’intérêt d’un site avec ou sans publicité payante.

À l’heure ou je parle, rien ne dit que nous sommes sorti de la pandémie, qu’aucun autre variant ne va arriver, que nous ne connaîtrons pas de confinement en 2022.

Ce qui est sûr, c’est que l’État à donner trop d’aides non nécessaires. De nombreux cas d’entreprises ont fait de la trésorerie ou ont eu un Chiffre d’Affaires plus élevé que s’ils étaient ouverts normalement. En cas de restriction sanitaire, le gouvernement serait plus strict sur les conditions d’éligibilité aux aides et donc, moins d’entreprises et indépendants seront soutenus.

Nous avons retrouvé le taux de croissance de 2019, mais nous sommes toujours en perte de 2 ans. Donc, il pourrait y a voir des conséquences dès que les prêts vont devoirs se rembourser.

On voit déjà un effet « défournement » des syndicats, qui n’ont pas pu faire de grève pendant presque 2 ans ; les mouvements sociaux vont reprendre avec peut-être plus de force et donc de blocage de circulation qu’à la normale. Un peu comme certains consommateurs qui se sont rués dans les magasins après le confinement, comme des drogués en manque.

Le plus important est qu’avec la crise sanitaire, l’économie et la société a évoluée et continue de le faire profondément.
  1. Le télétravail s’installe durablement et deviendra peut-être une norme (tant d’heures par mois).
    1. La différence entre salarié en télétravail et indépendant devient plus mince et les entreprises seront tentées de licencier ou transformer les contrats CDI en auto-entreprise, vers une uberisation.
    2. Qu’aurez-vous à offrir de plus que les autres sans site Internet, sans espace de groupe ? Comment gérerez-vous les contraintes de sécurité de données de plus en plus présentes.
    3. L’individualisme est renforcé. Il y a un nouveau monde du travail avec une adaptation pour maintenir un relationnel collectif, mais on ne sait pas quoi.
  1. Accélération de la numérisation des entreprises. Beaucoup ont maintenant site Internet. Et pas vous ?
    1. Les gens vont encore plus avoir le réflexe d’aller voir un site. D’autant qu’il y a une frustration d’un manque d’information factuelle et vraie avec Facebook ou Instagram par rapport à un site.
  1. Les entreprises vont réapprendre à faire du stock et laisser un peu le flux tendu. Sur le consommateur, cela veut dire +plus d’attente dans les livraisons si les produits ne sont pas en stock. Et vue le nombre de références dans les gammes, cela devient intenable. Les comportements des gens vont évoluer ; comment on ne sait pas encore.
  1. Les entreprises apprennent à s’adapter et anticiper l’impensable. Pourquoi pas vous ?
  1. Les consommateurs achète de plus en plus à distance, mais aussi prennent des rendez-vous en ligne. J’ai plusieurs clients qui m’ont fait installer un programme de prise de rendez-vous sur leur site, soit parce qu’ils n’en avaient pas et que leurs clients leur demandaient, soit parce qu’ils ne voulaient plus payer un abonnement au service de rendez-vous qu’ils ont.

    Et ça, c’est directement le programme de vaccination qui a fait découvrir aux gens, la possibilité de rendez-vous en ligne rapide ; donc, pour des raisons économiques (plus de déplacement, écologie, etc.) ou pratiques, même pour un kilomètre ou un appel téléphonique, certains clients ne sortiront plus de chez eux et utiliseront un service en ligne.

En résumé sur l’évolution des prochaines années

  • Il faudra avoir un site Internet professionnel comme socle de tout le reste.
  • Google Business Profile (fiche Google) ne suffira pas sans site Internet.
    • Google tient compte de l’existence et la qualité d’un site Internet pour positionner votre fiche pro sur la carte GoogleMap et les résultats de recherches.
  • Il faudra communiquer sur plusieurs médias et plateformes (réseaux sociaux, YouTube, Podcast, TikTok, Papier).
    • Dans certains cas, la distribution de flyers ou cartes de visites sera à privilégier, dans d’autres, ce sera la fiche Google Business (type Pages Jaunes). Dans tous les cas, le site Internet sera un élément d’information essentiel.

Pour aider les professionnels à s’adapter, entre contacts physiques et relations à distance (contraintes ou souhaitées), j’ai conçu un outil d’information et de prospection, à mi-chemin entre le document papier et le site Internet. Cet outil universel permet de prospecter en face à face, en s’appuyant sur des informations disponibles sur votre site Internet professionnel via des QR codes. Il peut être partagé par réseaux sociaux ou e-mail.

Ce type d’outil est idéal pour les vendeurs indépendants, les artisans, les commerçants, mais aussi tous ceux qui font ou souhaitent faire de la distribution de flyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.