ipad, google, seo-605440.jpg

30 règles Google Ads à suivre pour éviter la suspension de vos annonces

Ce jeudi 1er septembre 2022 et les jours suivants, de nombreux annonceurs Google Ads ont reçu la dernière mise à jour des règles de diffusion publicitaire par Google.

Presque 30 points à respecter, dont certains peuvent remettre en cause le modèle commercial ou participatif de votre business.

Contenu de la destination copié à partir d’une autre source, sans ajouter de valeur sous la forme d’un contenu original ou de fonctionnalités complémentaires

Exemples : Contenu détourné à partir d’une autre source, modèles ou sites Web préconçus proposant un contenu en double.

Typiquement, tous les sites de distributeurs indépendants (VDI), utilisant le site proposé par leur compagnie ou leur groupe. Des sites dupliqué, dont seules les cordonnées changent et parfois un texte de témoignage.

Grâce à mon expérience multidécennale dans le MLM, j’ai pu développer une solution pour résoudre le problème de la diffusion publicitaire Google ou Microsoft pour les VDI.

Destinations ou contenu difficilement accessibles ou dont l’affichage aboutit à une mauvaise expérience utilisateur

Exemples : Sites Web affichant des pop-up qui empêchent l’utilisateur de voir le contenu recherché ; sites qui ne se chargent pas rapidement sur la plupart des navigateurs et appareils les plus populaires, ou qui nécessitent de télécharger une application supplémentaire (autre que les plug-ins de navigateur courants) pour accéder à la page de destination.

J’ai eu le cas de clients qui affichaient une fenêtre bloquante, mal réglée, dont on ne pouvait pas sortir. Le site Internet d’un autre client demandait de télécharger une application mobile pour avoir accès aux informations de base.

Destinations inaccessibles dans la zone ciblée

Exemples : Un site qui affiche un message de limitation de l’accès basé sur la localisation dans la zone ciblée (par exemple, « Ce site n’est pas accessible dans votre région »), un site affichant d’autres messages liés aux limitations d’accès dans la zone ciblée (par exemple, « Vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page »)

Souvent, les indépendants ou les TPE veulent gérer leurs campagnes publicitaires par eux-mêmes pour réduire les coûts. Ne connaissant pas les innombrables paramètres des régies Google ou Microsoft, ils font de mauvais réglages et occasionnent la suspension de l’ensemble des annonces.

Destinations ne pouvant pas être explorées par Google Ads

Exemples : Utilisation de fichiers d’exclusion (comme « robots.txt ») pour empêcher totalement ou partiellement l’accès à un site ; restriction de l’exploration de façon disproportionnée par rapport au nombre d’annonces envoyées.

Parfois, à la suite d’une attaque pirate ou de mauvais réglages des paramètres de sécurité du site, certaines parties se trouvent bloquées pour Google. Dans ce cas, il vaut mieux avoir un professionnel sous la main pour trouver l’origine du problème !

Numéros de téléphone inexacts, inactifs, non pertinents, ou qui ne permettent pas de joindre l’entreprise en question.

Numéros de téléphone qui ne sont pas locaux ni nationaux dans le pays ciblé

Exemple : Utilisation d’un numéro local allemand dans une annonce ciblant le Canada

J’ai souvent vu des clients faire des campagnes sur plusieurs pays, parce que leur compagnie MLM est présente dans ces pays. Mais leur numéro de téléphone était en France !

Numéros de téléphone sans messagerie vocale active

Que se passe-t-il si vous ne respectez pas les règles google Ads ?

Toutes les annonces ou extensions qui ne respectent pas les règles Google Ads seront refusées.

Le non-respect des règles ou conditions d’utilisation peut entraîner la suspension du compte concerné.

Si Google constatons un cas de non-respect flagrant de nos règles, votre compte sera suspendu immédiatement, sans avertissement préalable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.